L’arête de 10h

Une sortie goupillée par : Eychenne Jean-Michel , Krikri

9h, RdV à Dromel pour l’arête de 10H.... Facile me direz-vous.

En ce beau dimanche de marathon de Marseille, c’est à 5 que nous quittons la ville pour aller vers Sormiou. On gare la voiture à La Cayolle, devant la baraque du gardien de la route du feu, qui nous indique qu’il ne surveillera la voiture que jusqu’à18h : nous espérons bien rentrer un peu avant....

La montée vers le col de Sormiou est agréable, on longe des restanques. Ensuite, qque effluves au col de Cortiou, mais rien une fois le col passé : pas un "pet" de vent. On voit par contre dans l’eau commencer à poindre un tâche verdâtre, signe que l’émissaire est bien actif sous la mer d’huile.

On atteins aisément le collu qui sépare le cirque Coulon du cirque des Walkyries, début de notre arête. Celle-ci se gravit aisément en à peu près 2h.

En haut, pique nique face à la mer et à l’abri du petit vent qui s’est levé. Pour ne pas rentrer trop vite et profiter du beau temps, nous redescendons pas le pas supérieur de la Melette, le petit rappel qui nous manquait ! Sur le chemin, au plateau de l’homme mort, nous croisons un véritable champ d’Iris, 3 couleurs sont panachées : bleu, jaune et blanc. Au fond et au loin, une régate sur la rade de Marseille cherche un souffle de vent...

Retour à la case Cayolle, la voiture est entière, mais n’est plus seule sur son parking : grosse affluence dans les Calanques en cette belle journée.

Portfolio