Le col Tuckett

Une sortie goupillée par : Eychenne Jean-Michel

Partis pour l’agneau noir.... nous étions 8 vaillants "cafistes". Déjà au parking, Claire avait la crève... Tout le monde est arrivé sans encombre au refuge. Le temps venteux et frais nous a forcés à une révision rapide de l’encordement.

Pendant le repas (coucous !), la neige est tombée et l’orage a grondé. La neige est tombée toute la nuit, au matin (3h), le ciel est encore chargé, mais il fait sec. Nous suivons alors un petit groupe parti avec un guide (ou du moins, nous suivons la trace dans la neige...). Au fur à mesure que l’on monte, le ciel se dégage, le lever de soleil sera magnifique comme à l’accoutumé...

Au col du Monetier, nous ne voyons que de joli nuages de vallée au loin, et le soleil nous réchauffe (et réchauffe Krikri, qui a eu un bel onglet à la montée).

Vers 9h30, nous arrivons au col Tuckett. Là, il y a déjà du monde, la première longueur est bien verglassée, et la nuit à saupoudré de neige un peu tous les cailloux vers le sommet. Certains dans le groupe sont un peu fatigués. Il est donc sage de faire demi-tour, comme le feront tous les autres avec nous sur l’arête du col Tuckett.

La redescente sera agréable avec l’amorti de la neige jusqu’au refuge, et un peu plus pénible comme à l’accoutumé du refuge à la voiture.

Portfolio