D’un coup de voiture...

Une sortie goupillée par : Eychenne Jean-Michel

Après quelques tergiversations, et un peu de logistique, d’un coup de voiture, sortie de ski à la journée. En avant pour le Parpaillon, sortie de fin de saison connue, et que personne n’a encore tentée. Départ tôt, très tôt.... le soleil se lève sur la vallée de la Durance, c’est calme dans la voiture.

Le lac de Serre-Ponson est en vue, qques nuages (normal, ils sont les stars de l’AM). A Savine, mais oui, c’est bien le Parpaillon qui a le plus beau nuage !! Qu’importe, à Savines, c’est café/croissants.

On réfléchit sur la route d’Embrun, on opte tout de même pour le Parpaillon. On se gare avec les autres, sur la piste du tunnel. On porte un peu, puis ski sur une neige bien dure, des nuages, du vent... c’est plus out à fait l’été.

On monte, sommet encapuchonné et toujours du vent. En haut, nos prédécesseurs en décousent avec le vent. De notre côté, la montée se fait à la limite de l’ombre (du bon côté). Plus on monte, plus cela se dégage. Et en dessous du sommet, presque beau et peu de vent. Mais pas de sommet, la neige ne semble pas au top, donc direct dans la face. En haut, croûte (ce devait être de la peuf y 2 ou 3 jours...). Plus bas, moquette ! Super.

On finit par la traversée de torrent (pour profiter au mieux de la moquette) et on mange auprès des Marmottes curieuses et pas si craintives, sous un soleil trop léger. Qui nous suivra jusque dans les Rues d’Embrun, à la glace chez Maître Pierre.

Portfolio